La Presse Bisontine n° 73 janvier 2007

Presse Bisontine janvier 2007

Des T-shirts arborant des expressions comtoises rigolotes.
Lancée par deux bisontins il y a quelques semaines, la formule cartonne en cette fin d’année.

« Beugner » v.tr. Frapper, heurter. « En sortant du garage, elle a beugné la voiture » peut on lire sur le T-shirt noir. C’est la dernière mode bisontine : porter son T-shirt estampillé comtois, barré d’une expression courante du « parler comtois » accompagné de sa traduction.

A l’origine de l’idée, deux Bisontins,le photographe Denis Maraux et Jean-Paul ancien commerçant, qui voulaient gentiment tourner en dérision l’image de la région. Les T-shirts vendus dans les boutiques touristiques sont trop fades, trouvent ils. « Dans beaucoup de pays, on ose détourner l’image, se moquer des clichés de la région. Les Suisses ou les Irlandais savent très bien le faire et cela fonctionne ». En Franche-Comté, on se plaint du déficit d’image. Osons rire de nous-mêmes, de notre climat, de notre accent…, affirme Denis Maraux. Les deux compères ont donc sélectionné cinq mots comtois.
Au départ, personne n’y croyait. Démarchés, les sites touristiques de la région et leurs boutiques de souvenirs pour les touristes ont opposés un refus poli au T-shirt. Trop décalé. C’est au salon littéraire des Mots Doubs, en septembre, que tout démarre. Invité à dédicacer ses livres de photos, Denis Maraux porte un de ses T-shirts comtois. Effet immédiat. « L’accueil du public a été génial. Tout le monde m’en parlait. On s’est dit alors que le leilleur endroit pour commercialiser ce T-shirt était les librairies », reprend Denis Maraux. Depuis, en vente à la librairie Cart, à Besançon, les T-shirts comtois cartonnent. « Désormais, il s’en vend une trentaine par jour et cela ne fait que s’amplifier », s’étonne Denis Mmaraux, qui avoue avoir été pris de court par le succès des T-shirts.
En prévision des fêtes de fin d‘année, 500 nouveaux T-shirts ont été commandés. Devant l’engouement, les deux créateurs doivent bientôt ouvrir leur site internet, www.beuillot.com, pour vendre en ligne les T-shirts. Et ils envisagent déjà d’étendre la gamme en ajoutant de nouvelles expressions comtoises, déclinées aussi sur des mugs… le filon est inépuisable.

Solène Davesne – La Presse Bisontine